Historique

Division St-Ours/St-Roch

Extrait de l'album-souvenir: 
Saint-Roch-de-Richelieu 1859-1984

​A la Fabrique de Saint-Ours, le dimanche 8 mai 1859, eut lieu l'assemblée convoquée par deux annonces légales. Après débats et mûr examen de la question, la grande majorité de l'assemblée passa les résolutions motivées qui suivent:
·         Vu l'utilité et la nécessité d'opérer un démembrement de cette paroisse, dans l'intérêt commun des habitants du Nord et du Sud du Richelieu....

·         Vu la requête motivée du 10 janvier 1859 signée par 159 tenanciers de la rive Sud, et approuvée par l'Évêque le 17 février suivant, il est agréé et décidé, à la grande majorité de l'assemblée, que les deniers de cette Fabrique (St-Ours) seront partagés en proportion équitable, entre les deux paroisses de St-Ours et de St-Roch...
·         En conséquence, vu la détermination prise par les paroissiens du dit Saint-Roch de commencer de suite, la construction de leurs édifices religieux, il est pareillement décidé et résolu....que la susdite somme de 300 livres...sera payable aussitôt après la reddition des comptes de Mr. Ls Giard, marguillier responsable pour l'année 1857...., à la condition expresse que les susdits deniers...ainsi votés, ne seront employés qu'à la confection des susdits édifices et non autrement...
Le 12 juin, une assemblée de tous les propriétaires de la paroisse de Saint-Roch fut tenue dans la sacristie de l'église de Saint-Ours, sous la présidence de Messire Bélanger, aux fins d'élire les trois premiers marguilliers de la nouvelle Fabrique.

Le 18 août, un Marché de 145 livres est passé entre les MM. François Charbonnier et P.C.Deblois, synd. et Maître François Cantara entrepreneur de Sorel. Celui-ci s'engage à faire en brique, un presbytère de 36 X 30 avec une allonge ou bas-côté, de 18 X 16 pds et 12 de haut. Le bas de cette maison affecté à l'usage d'une chapelle temporaire fut logeable pour le mois d'octobre suivant.

D'après l'Acte de répartition fait à St-Ours, l'estimation des dépenses peut se résumer ainsi:
·         Pour l'église avec son clocher: 5 626,80 $
·         Pour la sacristie: 495,00 $ approximatif
·         Pour le presbytère déjà bâti: 1 864,67 $
·         Pour les dépenses imprévues: 800,00 $
·         Total: 8 786,47 $

Le 4 septembre, Messire N. Hardy, curé de Saint-Barnabé, fut nommé à la desserte de la nouvelle paroisse. Messire Hardy devait se rendre à son poste pour le dimanche 25 septembre. Mais quoique selon toute apparence, le presbytère-chapelle eut été commencé avant la passation du Marché d'entreprise, le local offert au culte, pour le moment n'était pas encore prêt. La desserte ne fut donc ouverte que le dimanche suivant, 2 octobre. Ce jour-là, le nouveau Curé bénit d'abord le presbytère et rédigea l'Acte de cette cérémonie, la première faite dans la paroisse.

Le bâtiment fut rénové en 1924 ainsi qu'en 1945. Au fil des ans, il servit de résidence aux curés de la paroisse et aux religieuses.

Naissance "Loisirs du Presbytère"

Saint-Roch-de-Richelieu 2005
Madame Élisabeth Venne, conseillère municipale organisa une rencontre à la salle de l'hôtel de ville, regroupant les citoyens, dans le but de les sensibiliser sur les besoins financiers de la Fabrique ainsi que sur l'opportunité qui s'offrait à la communauté d'utiliser le presbytère pour en faire un lieu de rassemblement et de préserver ce patrimoine de la communauté de St-Roch-de-Richelieu.

Rénové en 2006 avec l'aide d’un groupe Chantiers Jeunesse, l’édifice du presbytère de St-Roch-de-Richelieu s’est transformé en une maison culturelle et de loisirs, offrant un lot d’activités et de concerts tout au long de l’année et dont la mission principale est de créer un lieu de rencontre convivial et fonctionnel afin de favoriser l'interaction entre les membres de la communauté et ainsi préserver le presbytère patrimonial de Saint-Roch.

Il nous fait plaisir de partager avec vous certains liens Internet que nous jugeons intéressants.

​​Liens intéressants...

Transformation en "Maison de la culture de saint-Roch-de-Richelieu"


En juin 2010, à l’Assemblée Générale Annuelle, il a été décidé de changer le nom « Les loisirs du presbytère » pour « La Maison de la culture de Saint-Roch-de-Richelieu ». 



Notre mission


Sa mission est de gérer une entreprise socioculturelle
et récréative, de créer un lieu de rencontre convivial et
fonctionnel pour favoriser l’interaction avec la
communauté.
Nous organisons des conférences, concerts, divers cours
et ateliers à l’intention des citoyens de Saint-Roch
et de la région.